Nutri-score : un indicateur pour mieux manger

Le Nutri-score permet au consommateur de mieux manger et de maîtriser son alimentation. Il n’est effectivement pas toujours simple de déchiffrer l’étiquetage des produits alimentaires pour manger équilibré au quotidien !

Chez ScanUp nous avons donc fait le choix d’utiliser le Nutri-score pour aider nos utilisateurs à choisir les bons produits en leur donnant accès à une information nutritionnelle instantanément lisible.

 

Qu’est-ce que le Nutri-score ?

Le Nutri-score est un logo institutionnel qui permet de comparer les produits alimentaires sur des critères nutritionnels. Il a été conçu par Santé Publique France dans le cadre du Programme National Nutrition Santé. Il est construit sous la forme d’une échelle de notation allant de la lettre A à E.

Nutri-score, note nutritionnelle, mieux manger, indicateur, alimentation, nutrition, scanup, application

L’objectif du Nutri-score est de rendre lisible et compréhensible l’étiquetage nutritionnel des produits alimentaires. Le dispositif vise ainsi à aider les Français à mieux manger, pour lutter notamment contre le phénomène d’obésité qui touche aujourd’hui 17% de la population.

Le Nutri-score fait d’ailleurs aujourd’hui l’objet d’une campagne nationale au travers d’une vidéo de 30 secondes diffusée à la télévision et sur Internet.

Si l’initiative semble efficace, l’affichage du Nutri-score sur les produits alimentaires n’est à ce jour pas obligatoire. Il repose en fait sur la base du volontariat des entreprises de l’agroalimentaire et des distributeurs. Les industriels font parfois preuve d’une grande hostilité vis-à-vis de ce dispositif. En effet, un produit au Nutri-score faible pourrait avoir un impact négatif sur leur image de marque et leurs ventes.

Chez ScanUp nous pensons que le consommateur a un droit d’information et de transparence sur les produits qu’il achète. C’est pourquoi nous affichons le Nutri-score sur l’ensemble des produits alimentaires de notre base !

 

Comment le Nutri-score est-il calculé ?

Le Nutri-score repose sur une formule mathématique mise au point par le Professeur Serge Hercberg et son équipe. En bref, il permet de calculer le score nutritionnel des produits alimentaires en se basant sur :

  • Les apports à favoriser : fibres, protéines, fruits, légumes
  • Les apports à limiter : énergie, acides gras saturés, sucres, sel

 

Quelles sont les entreprises qui utilisent le Nutri-score ?

A ce jour, 33 entreprises se sont engagées à afficher le Nutri-score sur le packaging de leurs produits pour favoriser une meilleure alimentation.

 

Nutri-score, note nutritionnelle, mieux manger, transparence alimentaire, indicateur, alimentation, nutrition

 

Une bonne nouvelle pour les consommateurs qui pourront accéder à une information transparente sur la qualité de certains produits qu’ils achètent. Cette première vague d’adhésion a été saluée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Une cinquantaine de marques devraient s’engager en faveur du Nutri-score d’ici 2019.

 

Pour les produits où l’information ne serait toutefois pas accessible, des outils comme l’application ScanUp vous permettent d’évaluer vos produits pour faire les bons choix. Il suffit de scanner le code-barres de vos produits pour découvrir leur profil nutritionnel.

 

Télécharger ScanUp :

télécharger application scanup

télécharger application scanup

Pour voir la description complète de l’application cliquez ici.

 

Le Nutri-score, victime d’un lobbying agroalimentaire

D’après un rapport de l’ONG Corporate Europe Observatory, le Nutri-Score fait l’objet d’un lobbying agroalimentaire à hauteur de 1 milliard d’euros en Europe visant à empêcher sa diffusion.

L’Assemblée nationale a longuement débattu le projet de loi « alimentation ». Le dimanche 27 mai 2018, les députés ont finalement rejeté l’amendement visant à imposer le Nutri-score sur toutes les publicités audiovisuelles. Selon Serge Hercberg, le professeur à l’origine de l’indicateur ; « la santé publique a perdu face aux intérêts économiques ».

Il semblerait donc que le Nutri-score ait été victime du lobbying agroalimentaire, ce dernier l’empêchant de s’afficher de manière transparente sur les publicités et d’informer les consommateurs sur les qualités nutritionnelles des produits proposés.Les députés expliquent cette défaite par un blocage au niveau européen. En effet la législation européenne limite les marges de manœuvre concernant les étiquetages nutritionnels.
Certains espéraient que la France donne l’exemple, d’autres s’inquiétaient des réactions de Bruxelles et attendent plutôt une décision prise à l’échelle européenne.

Cinq grandes entreprises, à savoir Coca-Cola, PepsiCo, Nestlé, Unilever et Mondelēz refusent catégoriquement d’afficher le logo Nutri-score et tentent une diversion en présentant leur propre logo : le Nutricouleurs.

Ce logo leur permet d’influencer la perception du consommateur à leur avantage. Par exemple, la marque Oréo (Groupe Mondelēz) obtient pour ses biscuits un Nutri-score E tandis qu’avec le Nutricouleurs les critères restent jaune.

 

Oréo, Nutri-score, note nutritionnelle, mieux manger, transparence alimentaire, indicateur, alimentation, nutrition

 

De la même manière le Coca-Cola obtient un Nutri-score E, mais un Nutricouleurs principalement vert, sauf pour le sucre. De quoi perdre les consommateurs dans la compréhension de la qualité nutritionnelle du produit !

 

Coca-Cola, Nutri-score, note nutritionnelle, mieux manger, transparence alimentaire, indicateur, alimentation, nutrition