Chocolat : noir, au lait, blanc, comment bien le choisir ?

Publié le Publié dans Décryptages

Le chocolat est un aliment très consommé, et particulièrement en période de fête.

Il est primordial de conserver une part de plaisir dans son alimentation. Mais il est aussi important de savoir reconnaître les produits de qualité des produits ultra-transformés qui sont formulés avec l'ajout d'additifs ou d'ingrédients dénaturés.

Nous avons réalisé une étude de plusieurs produits commercialisés (environ 300 produits) en supermarché afin de déterminer leur composition exacte, leurs valeurs nutritionnelles (Nutri-score) ainsi que leur degré de transformation selon la classification scientifique Siga.

Globalement, l’ensemble des chocolats sont stigmatisés par le Nutri-score car riche en matières grasses, en AGS (acides gras saturés) et en sucres. Les scores vont d'un Nutri-score D à un Nutri-score E.

Cependant, des niveaux de qualité existent selon le degré de transformation des produits. Il est donc important d’étudier et de comparer les listes d'ingrédients des chocolats afin de favoriser les recettes les plus simples et d’éviter les produits ultra-transformés.

Retrouver ici quelques clés de lecture pour vous guider dans vos achats !

 

Eléments généraux sur les trois types de chocolats

Le chocolat blanc doit contenir au moins 20% de beurre de cacao et 14% de produits du lait, dont 3,5% de matière grasse lactique.

Il détient un taux de MG (matières grasses) élevé ainsi qu'une forte teneur en AGS (acides gras saturés). De plus, il est majoritairement composé de sucres.

Le chocolat au lait contient au minimum 25% de cacao, 14% de lait en poudre et 25% de matières grasses (beurre de cacao et matière grasse lactique).

Il contient une quantité inférieure en sucres par rapport au chocolat blanc, surtout s’il se compose de noisettes.

Le chocolat noir correspond à un « chocolat fin » ou « supérieur », contenant au minimum 43% de cacao dont au moins 26% de beurre de cacao et 14% de cacao dégraissé.

Il contient généralement moins de sucres mais plus de matières grasses.

Le chocolat noir est relativement riche en fibres grâce à sa teneur élevée en cacao, contrairement au chocolat au lait et au chocolat blanc. Un chocolat est riche en fibres lorsqu’il contient plus de 6g de fibres pour 100g.

Bien que énergiquement très riches les chocolats sont également richement minéralisés (phosphore, magnésium, fer, calcium pour le lait et le blanc, vitamines du groupe B).

 

Depuis 2003, les fabricants de chocolat peuvent utiliser d'autres matières grasses que le beurre de cacao mais à hauteur de 5% maximum. Il s'agit souvent de l'huile de palme ou de karité car elles doivent impérativement être d'origine tropicale. Cette mention doit figurer distinctement sur l'emballage.

 

Les recommandations nutritionnelles pour le chocolat

Comme pour le chocolat blanc, le chocolat au lait fait partie des produits sucrés qui doivent être consommés occasionnellement. Ce sont des aliments "plaisir" qu'il ne faut cependant pas diaboliser.

Le chocolat noir contient plus de beurre de cacao. Cependant, le métabolisme ayant du mal à stocker le beurre de cacao, il n’y aura donc pas formation de graisse. A l'inverse, le chocolat au lait est moins gras que le chocolat noir car il y a moins de beurre de cacao. Il contient cependant plus de sucres que le métabolisme peut stocker. Il y aura donc formation de graisse.

On veillera ainsi à privilégier la consommation de chocolat noir intense en cacao (70% minimum), issu de l’agriculture biologique et équitable. En effet, plus la teneur en cacao est importante, plus la teneur en sucre est faible !

 

Attention aux chocolats dits allégés puisque le sucre (saccharose) est substitué par du fructose (dont le métabolisme favorise l’hypertryglycéridémie) ou par des édulcorants de synthèse.

 

Afin de consommer un produit le plus naturel possible, il faut bien analyser sa composition et éviter ceux contenant des arômes ou des additifs (lécithine de soja, de tournesol) par exemple.

Sur les 300 produits étudiés, seuls 55 ont une composition 100% naturelle. Voici trois exemples représentatifs de chocolats scannés avec l'application ScanUp.

Vous pouvez constater que le degré de transformation est une indication essentielle pour identifier les produits de meilleure qualité.

L'application mobile ScanUp vous aide à décrypter les étiquettes de vos produits
(degré de transformation, additifs, profil nutritionnel, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *